Découvrez l’exposition “Fortuny, un espagnol à Venise” au Palais Galliera

Découvrez l’exposition “Fortuny, un espagnol à Venise” au Palais Galliera

C’est un temps que les moins de cent ans ne peuvent pas connaître… La mode était à l’hellénisme, qui influençait autant Serge de Diaghilev et ses ballets russes que Paul Poiret pour ses silhouettes. Touche-à-tout de génie aussi doué en peinture qu’en scénographie, le Vénitien d’adoption Mariano Fortuny était de la partie. En 1909, il déposait nonchalamment deux brevets, l’un pour « un genre d’étoffe plissée ondulée », l’autre pour « un genre de vêtement pour femmes dérivé de la robe antique ».

 

De là naîtrait la fameuse robe Delphos, tunique de taffetas de soie toute en souplesse que s’arracheraient les égéries du gratin de l’époque – la Casati, la comtesse Greffulhe, Isadora Duncan… Proust lui-même en était obsédé. Était-ce la cause de ses insomnies ? Un siècle plus tard, Valentino ou Issey Miyake en rêvent encore, eux qui s’inspirent du maître mort en 1949.

 

Avec les cent pièces réunies pour l’occasion, le Palais Galliera rend un superbe hommage au créateur. Après la visite, impossible de ne pas s’envoler pour Venise où, à la pointe de la Giudecca, la manufacture d’impression textile Fortuny ouverte en 1919 brille toujours de mille feux.

 

Jusqu’au 7 janvier 2018
Palais Galliera
10, avenue Pierre Ier de Serbie
75116 Paris