“Les Petits plaisirs que seul Paris procure” par Nicolas d’Estienne d’Orves

“Les Petits plaisirs que seul Paris procure” par Nicolas d’Estienne d’Orves

Nicolas d’Estienne d’Orves, alias Néo, c’est d’abord un look qui tranche avec la morosité ambiante : il porte comme personne la veste autrichienne rouge et le pantalon de velours rose. Son style, allègre et gouailleur, ne manque pas de panache non plus. Quant à sa connaissance encyclopédique de Paris, elle n’est plus à démontrer – Néo a déjà consacré un Dictionnaire amoureux à sa ville préférée.

 

Dans Petits plaisirs que seul Paris procure, l’écrivain dandy gastronome (membre du Club des Cent !) dévoile son carnet d’adresses secrètes et invite les promeneurs curieux à une flânerie buissonnière dans les recoins les plus pittoresques des vingt arrondissements de la capitale. Édité au format poche, ce petit livre riche en détours trouvera sagement sa place dans tout sac à main, à côté du trousseau de clefs – et il ouvrira à coup sûr plus de portes que ledit trousseau.

 

Bonnes balades !

 

À découvrir aussi son nouveau livre « la Gloire des Maudits » paru aux éditions Albin Michel !

 

221 pages
Éditions J’ai Lu